Grossesse

Voyager enceinte, quelles précautions ?

Voyager enceinte, quelles précautions ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Cette année, vous avez un passager supplémentaire… Que vous preniez la voiture, l'avion ou le train pour voyager, voici comment arriver en toute sécurité et de façon confortable, vous et votre futur bébé.

En voiture : votre meilleure amie c'est la ceinture !

  • Même si c'est désagréable, voire pénible, en particulier pendant les dernières semaines de grossesse, ne renoncez en aucun cas à la ceinture de sécurité ! C'est seulement de cette manière que vous resterez protégés, vous et votre futur bébé, en cas d'accident. Des études ont montré qu'une mère et son enfant attachés ont une chance de survie bien plus élevée que si la ceinture n'a pas été bouclée. Un choc contre le volant, par exemple, peut avoir pour conséquence le décollement du placenta et provoquer des contractions précoces voire une fausse couche.
  • Pour une meilleure protection, placez le haut de la ceinture entre la poitrine et le ventre. Au niveau du bassin, la ceinture en période de grossesse doit passer entre le ventre et les cuisses : ainsi lors d'un accident, la pression se répartit de manière égale sur votre corps en épargnant un peu le ventre. Pour que la ceinture de sécurité ne glisse pas pendant la conduite, vous pouvez placer un petit coussin.

La bonne position au volant

  • Cependant, il n'y a pas que la ceinture qui doit être bien positionnée, vous aussi : le dossier doit être réglé aussi droit que possible. Tenez-vous au minimum à 25 cm de distance du volant : c'est la meilleure manière de rester protégés, vous et votre passager, lors d'un accident.

Seule sur la route jusqu'au 6e mois sans problème

  • Chaque semaine, votre ventre s'arrondit de plus en plus et votre liberté de mouvement se restreint. Cela peut, dans certaines conditions, vous amener à réagir moins rapidement et avec moins de souplesse dans des situations critiques. C'est pourquoi, à partir du 6e mois, vous devriez si possible vous laisser conduire plutôt que de vous mettre au volant, c'est beaucoup moins stressant. Si, toutefois, vous ne pouvez pas renoncer à votre voiture même peu avant la naissance, prenez un passager aussi souvent que possible.

1 2 3